> CARTE : le savoir et la technologie

Capacité d'autodestruction acquise et de détections avancées

Sites stratégiques : infrastructures technologiques

Les Etats-Unis, L'Europe (France, Allemagne et Angleterre) avec La Chine et Le Japon détiennent quasi exclusivement les sites stratégiques mondiaux : principaux aéroports (Atlanta, etc), supercalculateurs, centres de recherches (Sandia, CERN), sites de lancements de satellites, télescopes et radiotélescopes, accélérateurs de particules. Seuls les Etats-Unis disposent d'une capacité de détection puis d'analyse globale des événements technologiques des planètes : problèmes informatiques, électromagnétiques, phénomènes aérospatiaux non identifiées, risques météorologiques et climatiques. Les européens peuvent partiellement maîtriser ces enjeux.
L'industrie culturelle demeure concentrée : Hollywood, New York, Londres, Paris, Bollywood, Hong Kong peuvent revendiquer une capacité d'influence planétaire.

CARTE : SITES STRATEGIQUES (INFRASTRUCTURES)

Sites stratégiques : infrastructures technologiques

Les Etats-Unis, L'Europe (France, Allemagne et Angleterre) avec La Chine et Le Japon détiennent quasi exclusivement les sites stratégiques mondiaux :

Principaux aéroports (Atlanta, etc) :

Supercalculateurs :

o    En janvier 2013, les systèmes Ada et Turing, construits par IBM, sont installés à l'Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (IDRIS) d'Orsay. La somme de leur puissance dépasse le pétaFlops.

En mars 2013, le supercalculateur Pangea13 détenu par Total est inauguré, devenant le système le plus puissant jamais installé en France. Sa puissance de calcul s'élève à 2,3 pétaFlops, équivalant à celle de 27 000 ordinateurs de bureau réunis.


o    Depuis 2010 les Chinois, les Japonais, les Suisse et les Américains disposent de quelques supercalculateurs de capacité de 10 à 33 PFLOPS

        
Centres de recherches

 Les Laboratoires Sandia (Sandia National Laboratories)

Ils sont parmi les principaux laboratoires nationaux du département de l'Énergie des États-Unis. Gérés par la Sandia Corporation, filiale du groupe Lockheed Martin, les laboratoires sont présents sur deux sites : l'un à Albuquerque au Nouveau-Mexique et l'autre à Livermore en Californie et gère en partie l'usine Pantex de démantèlement d'armes nucléaires

o    Leur mission principale est de développer, réaliser et tester les composants non nucléaires des armes nucléaires des États-Unis. Leurs autres missions de recherche et développement portent sur les programmes énergétiques et environnementaux.

o    Ils ont notamment développé la Z machine, le plus puissant générateur de rayons X au monde, destiné aux tests de vieillissement des armes nucléaires, ainsi que le superordinateur ASCI Red, premier ordinateur d'une puissance de calcul supérieure au téra FLOPS.

CERN (L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, aussi appelée laboratoire européen pour la physique des particules et couramment désignée sous l'acronyme CERN, est le plus grand centre de physique des particules du monde)

HAARP près de Gakona en Alaska (inspire le Romancier publiquement très à gauche Jean-Paul Jody, La Route de Gakona) – exploitation des travaux scientifiques de Nicolas Tesla dont Jean Echenoz a fait une biographie Des Eclairs parue en 2010 . L’entrepreneur américain Elon Musk a baptisé sa voiture électrique Tesla .

Sites de lancements de satellites (Cap Canaveral, Kourou en Guyane française et Baïkonour en Russie, et le Centre spatial de Jiuquan dans le désert de Gobi en Chine)

o    Le programme spatial de la Chine possède trois autres ports spatiaux : le centre spatial de Taiyuan (lançant les satellites héliosynchrones), le centre spatial de Xichang et le centre spatial de Wenchang.

Télescopes et radiotélescopes (VLT au Chili, Arecibo à Porto Rico)

La Réserve mondiale de semences du Svalbard (en norvégien Svalbard globale frøhvelv, en anglais Svalbard Global Seed Vault et littéralement Chambre forte mondiale de graines du Svalbard), est une chambre forte souterraine sur l'île norvégienne du Spitzberg destinée à conserver dans un lieu sécurisé des graines de toutes les cultures vivrières de la planète et ainsi de préserver la diversité génétique.

CARTE education et recherche

CARTE acces internet

Nb d'Internautes en milliobs

Silicon Valley

Regroupe les sièges de toutes les entreprises du monde de l'informatique (années 80 avec Oracle, HP, Cisco), de l'Internet (années 2000 avec Facebook, Twitter, Google) et même de l'innovation au sens large (années 2010 avec Tesla)

Base australienne

Naval Communication Station Harold E. Holt is located on the northwest coast of Australia, 6 kilometres (4 mi) north of the town of Exmouth, Western Australia. The town of Exmouth was built at the same time as the communications station to provide support to the base and to house dependent families of U.S. Navy personnel.

The station provides very low frequency (VLF) radio transmission to United States Navy and Royal Australian Navy ships and submarines in the western Pacific Ocean and eastern Indian Ocean. The frequency is 19.8 kHz. With a transmission power of 1 megawatt, it is the most powerful transmission station in the Southern Hemisphere.

Copyright (c) 2015. Tous droits réservés.
contact : christophe@auger.media