de l'INTEGRATION CREDIT AGRICOLE CREDIT LYONNAis AUX PREMISSES DE LA CRISE DES SUBPRIMES 2007


 INSTITUTIONS FINANCIERES (2001-2006)
Chargé de missions

 
CASA (CREDIT AGRICOLE SA) de 2004 à 2006
 
Croissance externe en Europe

Le Groupe Crédit Agricole a décidé d'accélérer son développement à l'international dans le cadre de son plan de développement 2006-2008 à un moment inopportun. Depuis plusieurs années le nombre d'opérations de M&A dans le secteur bancaire européen augmentait  en faisant monter les prix. Certaines banques roumaines se payaient 3 fois leur "book" (fonds propres). Les criètres retenus par l'actionnaire étaient très restrictifs géographiquement. Dans le timing imparti et compte tenue de la lourdeur de la gouvernance du groupe (rapidité des décisions), nous ne pouvions constater que nous avions peu d'options :
- Italie : déboucler la participation significative de 20% dans Intesa
- Espagne : acquérir une participation minoritaire dans Bankinter
- Grèce : acquérir un bloc d'actions donnant le contrôle puis lancer une OPA
- Egypte : EAB
Ces opérations ont eu lieu entre l'été 2006 et 2007, lors des quelques mois avant les premières alertes sur le crise des subprimes aux Etats-Unis. Il était périlleux pour un groupe bancaire peu habitué à l'international de se lancer dans des acquisitions majeures, les opérations identifiées paraissaient raisonnables et éloignées des zones hostiles pour la finance française (monde anglo-saxons ou Asie). Les risques opérationnels de reprise d'Emporiki étaient bien identifiés, en revanche le risque macroéconomique sur la grèce a été gravement sous estimé. Montant total de la perte (investissement initial puis recapitalisation et prêts) de l'ordre de 10 Mds€. 

Accompagnement d'une étude sur la stratégie des filiales assurance à l’International
 
Accompagnement d'une mission de conseil McKinsey sur la stratégie immobilière du Groupe
 

 

fusion credit agricole -  CREDIT LYONNAIS 2004

Copyright (c) 2015. Tous droits réservés.
contact : christophe@auger.media